Retour d’expérience

Une géographie pédagogique du dériveur dans l’archipel de Glénan

Carte Archipel
Après une bonne heure de traversée, l’étrave du bateau fend enfin les eaux transparentes du lagon de cette petite « Caraïbe bretonne » ancrée non loin de la côte concarnoise. Bientôt, nos pieds fouleront le sable humide et fin d’un de ses îlots ancré dans la quiétude de ces eaux.

Mais déjà des fourmis dans les jambes et des étoiles dans les yeux nous projettent sur ces eaux turquoise qui nous invitent à aller nous perdre dans ce dédale granitique.

Si ce petit paradis perdu longtemps resté oublié de beaucoup est aujourd’hui indissociable de l’école de voile des Glénans fondée dans les années 1950 par Hélène et Philippe Vianney c’est qu’il offre des conditions de navigation exceptionnelles d’une infinie richesse pour toutes les pratiques de la voile et en particulier de la voile légère.

C’est au cœur de cette infinie richesse, source d’une grande diversité d’apprentissage que l’on souhaite ici entraîner le lecteur afin d’esquisser une petite « géographie pédagogique », qui est aussi une « géographie amoureuse », de l’archipel.

Consulter le document Une géographie pédagogique du dériveur dans l’archipel de Glénan (format PDF, 2,8 Mo)

Le bar du vendredi soir

Un apéro et une nouvelle tradition

Depuis le début du confinement, les encadrants du CDMEB se retrouvent tous les vendredis soirs pour un moment de papotte convivial autour d’un apéro-visio. La fin du confinement n’a pas arrêté cette habitude. Avec la réouverture des bases et les premiers stages, nous avons tant à échanger !

Rejoins-nous vendredi prochain pour échanger tous ensemble de manière informelle sur la situation, tes envies et

tes questions éventuelles. Bref, comme dans un bar.

Pour participer

Connecte-toi vendredi 19 juin à 19h pour une heure de convivialité à distance. Tu peux te préparer un verre, des

gâteaux d’apéritifs, etc..

(Réunion Zoom utilisable sans installer de logiciel) https://us02web.zoom.us/j/86059713007 

Nous t’attendons. La plupart des membres du conseil des moniteurs sera là.

Le CDMEB en live ! Edition 2020

Le conseil du CDMEB du 13 juin se fera comme prévu en streaming.

Au programme : redémarrage de l’activité et participation à distance

Deux thématiques seront abordées :

  • le redémarrage des stages, dès le 20 juin :
    • l’organisation du redémarrage, au plus près des bases : Intervention de Nicolas Roncière, chef de base à Concarneau
    • la sécurité au cœur de la réouverture : Intervention de Thierry Fuzellier (CDMEB et Commission Médicale) et Yann Lenotte (Responsable Technique National)
  • Participer, se former, former et agir à distance : deux projets CDMEB à l’honneur en 2020 :
    • Les topos en ligne : rejoins-nous pour les cessions de septembre !
    • Le REX Presqu’accident : parlons sécurité

 

Pour participer

Rendez-vous à 14 heures pour le cession plénière et à 14 heures 30 pour les thématiques abordées ci-dessus.

Participer à la réunion Zoom : https://zoom.us/j/94863732497
  • ID de réunion : 948 6373 2497
  • Mot de passe : 088558

 

Les moniteurs crèvent l’écran

Lors d’un des apéros-bars du CDMEB, l’idée a été lancée de faire des topos en ligne, pour garder visible et vivante l’association en période de confinement.
Très vite une équipe s’est constituée autour de ce projet avec cette même envie de continuer à transmettre.
Avec l’accueil enthousiaste et le soutien logistique des instances, le projet s’est monté en un temps record et un premier « Webinaire », puis un deuxième ont été diffusés.
Nous avons été agréablement surpris du succès de ces topos, attendus, commentés, partagés, par plus de 2 000 personnes en live pour certains topos !
C’est fou comme des bénévoles passionnés peuvent créer de très belles choses !

D’autres idées ont émergées, souvent émises ou reprises par de nouveaux entrants dans l’équipe. Elles seront bientôt visibles (topos en Italien, topos niveau 4 et 5, topos moniteurs…)

Nous allons continuer ces topos en ligne jusqu’au 9 juillet,
Puis nous allons faire une pause estivale qui nous permettra de larguer les amarres.
Et de revenir à la rentrée ! Les attentes du public sont là, plein d’idées sont prêtes à être lancées, et chaque présentateur prend un vrai plaisir à partager un sujet qu’il apprécie, une connaissance, un savoir-faire.

Nous te proposons de te joindre à ce succès et à cette organisation pour partager toi aussi un topo d’une quinzaine de minutes. L’audience est grand public donc pas besoin d’être un expert: un sujet qui te plait, quelques diapos pour présenter le sujet et nous t’accompagnons pour le formatage et la mise en œuvre.
Si ça te tente contacte-nous, toutes les bonnes volontés sont accueillies. Car le CDMEB ce sont des encadrants bénévoles comme toi, animés par l’envie de transmettre leur passion.

Nous avons besoin de toutes et tous. Et même des autres

Topos en ligne par les moniteurs Glénans

Alors que le confinement nous oblige tous à rester à terre, nous vous invitons à prendre un bol d’air numérique au goût salé. Les moniteurs bénévoles des Glénans ont toujours été engagés pour transmettre leur passion. Interdiction de naviguer ? Ils vous proposent des formations en ligne, gratuites et ouvertes à tous ! Rejoignez-nous pour des sessions de 30 minutes grâce à l’application ZOOM : https://zoom.us/j/3347468531 (ID de réunion : 334 746 8531)

Au programme

  • Mardi 28 Avril à 18h30 : Hauteurs et carte marine
  • Jeudi 30 Avril à 18h30 : Avant de prendre la mer
  • Mardi 5 Mai à 18h30 : Du vent dans les voiles
  • Jeudi 7 Mai à 18h30 : Système Mondial de Sécurité (SMDSM)
  • Mardi 12 Mai à 18h30 : Les premiers réflexes en cas d’incident
  • Mardi 19 Mai à 18h30 : Bilan énergie à bord

Déroulement d’une session

Un moniteur vous fera un topo en live durant lequel vous pourrez poser toutes vos questions. Vous pourrez enrichir vos connaissances, mais aussi partager les vôtres !

Bon à savoir

Votre webcam ou caméra peut rester éteinte si vous le souhaitez. Afin de fluidifier le déroulé de la séance, les micros seront coupés durant toute la conférence : les questions pourront être posées dans le chat et votre moniteur y répondra à la fin de la présentation. La salle virtuelle sera accessible 5 minutes avant le début du topo.

L’application Zoom, comment ça marche ?

Elle est très simple d’utilisation. Vous pouvez la télécharger sur votre tablette, sur votre smartphone ou sur votre ordinateur. N’hésitez pas cliquer sur le lien https://zoom.us/j/3347468531 en amont pour faciliter l’utilisation le jour du Topo.

Vous trouverez également un tuto ici : https://www.youtube.com/watch?v=FczmyqSrN-g

Nouveau : mise en ligne du formulaire « Retour d’Expérience »

Le Conseil Des Moniteurs et de l’Encadrement Bénévole vous propose de partager vos expériences nautiques.

Pour cela, nous mettons à votre disposition un formulaire en ligne « Retour d’Expérience ». La prévention des risques est une responsabilité collective. Partager nos expériences nous permettra de mieux sécuriser en anticiper les risques de nos futurs encadrements.

 

L’objectif consiste donc à vous permettre de partager une expérience, une situation à risques voire dangereuse, et d’en faire profiter l’ensemble de la communauté des moniteurs. Vos retours seront mis en forme et publiés par le CDMEB si vous le souhaitez. Vous retrouverez les liens du formulaire et déjà quelques retours sur votre gauche dans la rubrique « Retour d’Expérience » de notre site web.

 

Sinon également en accès direct, ici :

Formulaire

Liste des retours

Radio Glénans début 2020

Radio Glénans ce sont de petites nouvelles de notre association en mode potin des pontons, ou bèves de quai, bref des actus micro-courtes !

Offshore et Ultramarin, deux nouveaux projets pour naviguer plus loin !

Offshore

Vous rêvez d’une 6ème base Glénans ? Elle vient d’être créée ! Elle est « virtuelle » et lointaine ; il s’agit de la base « offshore » qui gère dorénavant le périple Atlantique, les transatlantiques, les stage à destination comme en Grèce ou en Croatie.

Thibaut Lecomte, ancien chef de base de Paimpol, a pris la tête de la base « offshore. » Il est remplacé à Paimpol par son ancien adjoint, Thierry Montangerrand. Félicitations à tous les deux !

Ultramarin

Le projet ultramarin regroupe les moyens humains et nautiques de deux destinations de rêve : Bonifacio et le Antilles. L’idée ? Utiliser les mêmes bateaux pour deux zones de navigations où les attentes des adhérents sont similaires et les calendriers opposés. La flotte antillaise et la flotte corse sont ainsi regroupées et traverseront l’Atlantique (en bateau !) pour passer l’été sur l’ile de beauté et l’hiver sur les îles antillaises.

Monitrices, moniteurs : osez le stage dynamique !

(c) @brunopoinsard

Une idée, un projet, une méthode. Première réalisation concrète en 2019 : un stage « manœuvre de port » à Sète

La genèse du projet

Lors de l’assemblée générale du conseil des moniteurs de décembre 2017, les participants présents avaient émis le souhait que des stages plus dynamiques puissent être créés.

Une méthode de travail

Cette méthode peut être utilisée pour différents sujets. Elle se déroule en cinq étapes :

  1. Un groupe de moniteurs émet le souhait de créer un stage sur un thème particulier
  2. Le projet pédagogique est formalisé
  3. Une base accepte d’accompagner sa mise en place
  4. Le stage est organisé
  5. Le concept s’étend à d’autres bases

Les clés de la réussite

Le projet doit répondre aux attentes des stagiaires et des moniteurs. L’initiative doit motiver une équipe de moniteurs, qui deviennent acteurs de leur projet pédagogique pour les Glénans. Voici quelques incontournables pour aller au bout du projet :

  • Une ambiance conviviale et bienveillante
  • Une bonne qualité pédagogique
  • Un niveau technique soutenu

Le stage manœuvre de port : retour d’une expérience sur le premier stage dynamique

Qui n’a pas stressé lors d’une arrivée dans un port ? Le stage manœuvre de port répond à une véritable demande des stagiaires.

2019 : la première étape

  • 8 moniteurs constituent un groupe de travail début 2019
  • Le projet pédagogique est lancé
  • Des supports de cours sont rédigés
  • Un stage « blanc » est organisé entre moniteurs
  • 4 stages ont ensuite suivi lors de cette première année

2020 : poursuite et structuration de la formation

  • Le groupe de travail affine le projet pédagogique
  • Un banc moteur est réalisé comme outil pédagogique
  • La naissance du premier stage manœuvres de port P a lieu fin février 2020

Conclusion pour ce premier stage dynamique « manœuvres de port P » : une réussite !

Les moniteurs ont mis en commun leur expérience. La convivialité a favorisé l’apprentissage, le plaisir de partager tous ensemble. Chacun a pu progresser sereinement et a beaucoup capitalisé durant ces 4 jours de formation dans des conditions idéales, tant côté matériel que la météo très changeante.

La suite du programme

8 dates sont programmées en 2020 pour le stage Manoeuvres de port au moteur, et rappelons que ce stage est ouvert au pass-formation (contacter directement le Ponton pour en profiter).

Osez le stage dynamique

Vous avez une idée ? N’hésitez pas à vous investir dans la création d’un stage dynamique. Spi, régate, Sport Adapté aux personnes avec assistance… il y a beaucoup d’opportunités !

–> cdmeb AROBASE glenans.asso.fr

J’ai testé un vendredi « Temps encadrant »

(c) @brunopoinsard

Thibaut (Teebo pour les proches) et Bruno ont encadré en février des stages de 6 jours (le nouveau format de stage hors saison.) Voici leur récit du vendredi « Temps encadrant. »

Teebo : J’ai expérimenté sur la base de Marseillan le nouveau format des stages, sur un stage N1 « 6 jours » co-encadré avec un autre moniteur bénévole. Le stage a débuté le samedi à 13 heures, et les stagiaires ont été libérés le jeudi soir. La journée du vendredi était réservée à la formation permanente des encadrants bénévoles, le « temps encadrant. »

Bruno : J’ai expérimenté sur la base de Concarneau le nouveau format sur deux stages N3 Polyvalent. Le stage a débuté à 13H00 et grâce à l’organisation de la base pour faire l’avitaillement à la coopérative bio j’ai pu sortir du port à 17H00 pour un atterrissage de nuit à Sainte Marine dans l’Odet. Les stagiaires ont été libérés le jeudi après midi à 17H00. La matinée du Vendredi étant réservée à la formation bénévole «  Temps encadrant »
Idem pour la deuxième semaine sauf que j’ai pris la décision d’atterrir le premier soir à Port La Forêt car nous avions un avis de grand frais.

Le choix des sujets

Teebo : Sur certaines bases, les sujets sont proposés dès le début du stage : les encadrants bénévoles en retiennent deux (leur premier choix, et un sujet de secours en cas de météo défavorable par exemple). La décision finale se prend le jeudi soir, au retour du stage, avec l’ensemble des encadrants bénévoles.

Sur ce stage, l’adjoint de la base nous a demandé nos souhaits le jeudi soir, à la fin du stage. On décidé d’une séance pratique autour du spi asymétrique.

Bruno : A Concarneau, les thèmes m’ont été proposés le premier jour de stage. La première semaine j’ai eu le choix entre trois thématiques :

  • Sextant
  • HLM
  • SPI sans précison
Et la deuxième semaine :
  • SPI asymétrique
  • Manœuvre de port
Comme à Marseillan, le choix final se fait le jeudi en fonction de la météo.

Le « temps encadrant », un vendredi de formation

Teebo : Nous sommes sortis à 3, avec Romain, l’adjoint croisière de la base. Mon impression :

  • Ça nous a été profitable pour récupérer pas mal de trucs et astuces sur le fonctionnement du spi asymétrique : empannages et affalages notamment
  • C’était également un moment privilégié pour nouer un lien un peu plus personnel avec le nouvel adjoint que je connaissais encore mal.
  • Romain en a aussi profité pour obtenir un feedback plus approfondi sur le bateau ; d’une pierre, deux coups !

Bruno :  La première semaine, c’est le sextant qui a été retenu. La demi-journée de formation a été encadrée par un BPJEPS. Etant le seul encadrant bénévole, j’ai rejoint quatre services civiques.

J’ai trouvé la formation trop courte pour une initiation. Si nous avions eu l’après midi pour approfondir et s’exercer elle aurait été bien venue. Peut-être qu’un jour je ferai la formation au ponton.

La deuxième semaine, c’est le thème « manœuvre de port » qui a été choisi.  C’est Mathieu André, responsable croisière de la base, qui a encadré la formation. Nous étions deux bénévoles et une personne en formation BPJEPS à y participer.

Nous avons fait une heure de théorie en salle avec un petit rappel sur le vocabulaire et les pré requis (très profitable pour tous) puis nous sommes allés sur l’eau. Un très bon moment de partages avec des passages de grains pour pimenter nos exercices de prises de pontons.
Je confirme comme Thibaut que ce moment est privilégié pour rencontrer les RTQ (Responsable Technique Qualifié) qui sont à ce moment là très ouverts et réceptifs à nos questions et effectivement cela noue des liens plus personnels.

Conclusion

Teebo : Journée de formation : Au final, c’était pas mal. Je pense que ce genre de format court peut apporter un réel plus par rapport aux stages P plus longs.

J’ai suggéré d’autres sujets à la base : remontée à bord d’un vrai HLM ou matinée de dériveur, ce qui ne ferait pas de mal à certains dont moi.

J’ai bien aimé pouvoir choisir le sujet en fin de stage : il était du coup fortement lié au stage écoulé et à la météo annoncée pour le lendemain.

Par contre, je pense que si cette organisation reste en l’état, il faudrait sérieusement penser au décalage des jours du jour de démarrage de stage, entres autres, pour avoir des stagiaires plus frais. A première vue, pourquoi un départ le dimanche matin ? En autorisant  par exemple les stagiaires à dormir sur le bateau la veille au soir et avec un retour le vendredi soir ?

Bruno : Pour conclure, je dirai que ces deux matinées très différentes m’ont permis de découvrir un nouvel outil (le sextant) , des techniques d’amarrages que je ne connaissais pas et aussi de se rassurer sur les acquis.
Sur le questionnaire (retour sur la formation), j’ai proposé un thème supplémentaire : la gestion d’équipage.  Je pense que nous, encadrants, faisons face à certaines situations parfois délicates. Les RTQ en gèrent des dizaines tout au long de l’année et nous pourrions certainement profiter de leur expérience.

Et concernant le timing de départ et de retour des croisières je pense que chaque base a ses avantages et ses inconvénients. Il est très facile de sortir de Concarneau à n’importe quelle heure et beaucoup plus difficile de Paimpol ou de Vannes. (Je ne connais pas les contraintes de Marseillan.)

Teebo et Bruno

Séminaire CDMEB à Concarneau : place aux algues et aux rêves !

C’est une tradition : le conseil des encadrants bénévoles profite de l’hiver pour se réunir deux jours en séminaire. L’objectif de ce moment fort : bien lancer les travaux de l’année, passer un moment convivial tous ensemble,  rencontrer les permanents des bases…

Concarneau 2020

Organisé à Concarneau, le séminaire 2020 a réuni 13 membres sur place et 6 en visioconférence pour la plénière et les groupes de travail. Nicolas Roncière, le chef de base de Concarneau, s’est chargé de nous accueillir et de participer à son premier Conseil des moniteurs et des encadrants bénévoles. Un grand merci !

C’est une nouveauté 2020 : Nicolas vient renforcer Yann Lenotte (Responsable Technique National) dans son rôle d’interlocuteur du CDMEB.

Des algues, des embruns et une pêche au plancton

Une pause lors du séminaire : les animations autour des algues et du plancton, présentées de main de maître par les « référents environnement », des jeunes en services civiques, formés par Les Glénans sur tous les sujets liés au monde de la mer. Parmi les activités proposées : une collecte des algues pour l’apéro sur la plage !

Deux points importants à retenir :

  • l’algue poivre est délicieuse !
  • Les 4 référents sont déjà déployés sur les bases et le seront pendant toute la saison. N’hésitez pas à faire appel à eux ! 

Et en vrac …

Et pour remplir le reste du week-end :

  • Une plénière
  • Un atelier « Rêver ensemble »
  • Un apéro convivial et animé, partagé avec les FPIs et les Niveaux 4FFV
  • Une matinée consacrée aux GT : sécurité, temps encadrant, chiffres du bénévolat
  • et la préparation des newsletters de l’année, dont celle-ci. Bonne lecture !