Stage Handivalide Glénans – Norm Handi Mer

APPEL à MONITRICES ET MONITEURS : si tu désires t’impliquer dans l’accueil de personnes en situation de handicap aux Glénans et en particulier encadrer (ou co-encadrer) ce genre de stage ou juste envoyer un petit mot de soutien à l’action du CDMEB dans ce domaine : une seule adresse mail : cdm AROBASE glenans.asso.fr (remplacer AROBASE par @). L’encadrement donnera droit au Pass Formation.

Des stagiaires en fauteuil roulant : un néo-zélandais qui ne parle pas français, un ancien ingénieur qui a participé à la construction de paquebots à voile, une étudiante qui apprend vite, un salarié dans l’industrie automobile qui aime voyager : Jordon, Gérard, Clara et Vadim…des niveaux voile et des capacités hétérogènes. Un bateau performant, une très bonne ambiance, des stagiaires attentifs qui ont progressé… Un stage Glénans presque comme les autres, sauf qu’il s’agissait aussi pour les Glénans d’ouvrir un stage à des personnes en situation de handicap en utilisant un bateau adapté.

Ce stage de 3 jours encadré par deux moniteurs Glénans a été réalisé en partenariat avec l’association Norm Handi Mer à Fécamp en juin dernier. Il s’agit pour le Conseil Des Moniteurs et de l’Encadrement Bénévole (CDMEB) que les Glénans ouvre un stage à des personnes en situation de handicap en utilisant un support adapté. C’était une première avec Norm Handi Mer, ce fut donc aussi l’occasion d’un test grandeur nature pour ce partenariat.

Les deux moniteurs Glénans : Pierre-Yves D. qui a coordonné ce stage n’en est pas à son coup d’essai, il a déjà organisé un stage à Concarneau en 2010 avec des gens suivant un traitement de dialyse ; Damien C. s’est formé auprès de la Fédération Française du Handicap et de la FFV (éducateur handivoile), accessoirement bilingue ce qui a permis une bonne intégration du stagiaire néo-zélandais présent.
Norm Handi Mer a fourni le bateau, les stagiaires, un assistant (très efficace, merci Kevin!) et l’intendance. L’association Norm Handi Mer c’est plus de 50 sorties handivalides en 2017, une présence active aux grandes voiles du havre et sur les événements du départ de la Transat Jacques Vabre. Le bateau est un prototype de 39 pieds qui permet un embarquement même pour les handicaps les plus lourds. Il est par ailleurs équipé de sièges baquets, d’un palan fin de réglage d’écoute et d’un code D (spi asymétrique sur enrouleur). C’est un bateau vif, performant et manœuvrant, adapté à l’apprentissage.

Après le traditionnel accueil où on se renseigne sur les capacités et l’expérience voile de chacun, tout a commencé par un petit rappel théorique.

1er jour : Avant de partir, topo sécurité, fusée VHF, etc. Le vent est là, les vagues aussi. Départ avec deux ris : prise en main, « musclé », révision des allures et manœuvres.

2eme jour : Le code D est de rigueur jusqu’au moment où le moteur doit prendre le relais. Petit temps virant sur « la pétole molle » qui n’empêche pas d’expérimenter et d’enseigner : apprentissage de la navigation, récupération d’objet flottant, marche arrière à la voile et finalement baignade d’un moniteur (pour dégager un casier facétieux).

3eme jour : Le retour du vent a permis une mise en autonomie complète des stagiaires jusqu’à la dernière après-midi consacrée à une cession de manœuvre intensive.

Au final des stagiaires hyper motivés et des problématiques de moniteurs de voile avant tout.

Conclusion : Ce stage étant un essai transformé, le prochain est déjà programmé du 8 au 10 juin 2018 à Fécamp. Autre bonne nouvelle, les Glénans souhaitent établir une convention avec Norm Handi Mer pour pérenniser ce type de stage et les mettre au catalogue.

APPEL à MONITRICES ET MONITEURS : si tu désires t’impliquer dans l’accueil de personnes en situation de handicap aux Glénans et en particulier encadrer (ou co-encadrer) ce genre de stage ou juste envoyer un petit mot de soutien à l’action du CDMEB dans ce domaine : une seule adresse mail : cdm AROBASE glenans.asso.fr (remplacer AROBASE par @). L’encadrement donnera droit au Pass Formation.

Commentaires fermés