Retour d’expérience

L'évolution du cursus de formation

fiche evalLe projet d’évolution du cursus de formation lancé depuis septembre 2013 est une petite révolution à venir pour les moniteurs des Glénans. Pour la première fois, nous entrouvrons les portes du chantier et vous proposons une petite visite des coulisses !

L’origine du projet

Le projet était pressenti depuis quelques temps. Ce sont les conclusions du Grand Conseil de février 2013 et la mission assignée au Conseil des moniteurs qui ont contribué à décider de son lancement. L’ambition initiale est simple :  » Améliorer les compétences des moniteurs ». Pour que cette ambition soit perceptible, il convient d’agir sur plusieurs leviers, parmi lesquels :

  • l’amélioration de la formation des moniteurs ;
  • l’amélioration de l’offre des stages de perfectionnement moniteurs ;
  • la mise à disposition des moniteurs de documents d’accompagnement de leur démarche d’enseignements.

Améliorer la formation des moniteurs ne peut se limiter aux niveaux 5, aux formations pédagogiques initiales et au tutorat ; c’est en fait l’ensemble du cursus de formation qu’il faut faire évoluer du niveau 1 au niveau 5. En effet, améliorer le cursus de formation, c’est mieux formaliser le contenu des formations, c’est aussi homogénéiser la formation sur les 5 niveaux, c’est surtout donner aux moniteurs les outils nécessaires à un accompagnement plus pertinent des progrès des pratiquants.

Les objectifs du projet

Pour l’essentiel, rassurez-vous, nous ferons de la voile comme avant ! C’est l’organisation, la définition et la répartition du contenu des formations qui vont évoluer par :

  • une redéfinition du contenu de chaque niveau ;
  • une harmonisation de la progression des stagiaires du niveau 1 au niveau 5 ;
  • une intégration formelle des évolutions technologiques ;
  • la mise à disposition de documents permettant aux stagiaires de s’auto-évaluer et ainsi, mieux situer leur progression ;
  • la mise à disposition d’outils permettant d’accompagner la démarche d’enseignement.

L’organisation du projet

Ce projet d’évolution du cursus est extrêmement ambitieux et nécessite des moyens adaptés pour garantir son succès ; notamment, la collaboration du Conseil des moniteurs, des responsables des bases, des services relations moniteurs, relations adhérents et formation. Il fallait de plus, bien entendu, le soutien de la FFVoile.

Nous avons donc mis en place :

  • un groupe de pilotage dirigé par le service formation en y associant les représentants de tous les services professionels et des instances bénévoles concernées ;
  • un groupe pour chacun des supports auxquels participent environ 30 contributeurs bénévoles formateurs régionaux ou nationaux ;
  • une méthodologie de conception commune pour les contributeurs.

En substance, la méthodologie constiste à nous pencher sur nos pratiques actuelles, à prendre en compte la carte de progression de la FFVoile et à la compléter avec les compétences qui nous parraissent incontournables et qui soulignent nos différences. Nous le savons tous : les Glénans, ce n’est pas une école de voile comme les autres !

Aucun tabou n’est possible pour gérer cette mutation qui va nécéssairement impacter le contenu des stages, leur dénomination ainsi que la programmation.

Les échéances

Dès la saison 2014, vous découvrirez :

  • des fiches d’évaluations permettant d’accompagner la carte de progression de la FFVoile pour les cinq niveaux et les quatre supports. Ces fiches intègreront à la fois, les items de la carte de progression FFVoile et les items « Glénans » qui la complètent et font valoir nos différences ;
  • un catalogue de compétences par support afin que le moniteurs puissent identifier les compétences élémentaires constituant les items ;
  • un « Engagement moniteur » précisant la mission du moniteur quant au programme et la préparation de son stage ;
  • des grilles d’orientation en vue de conseiller les stagiaires dans le choix de leur prochain stage.

Pour les saisons suivantes :

  • des plans de cours en relation avec les catalogues de compétences pour définir, par niveau, le périmètre des formations théoriques ;
  • des fiches de cours, sous la forme de présentations complètes, concernant les sujets les plus pointus.

La progression sur les niveaux sera mieux répartie ; ainsi, le niveau 3 sera un peu moins conséquent que précédement au profit des niveaux 2 et 4 de sorte que l’accès au niveau 5 se fasse plus naturellement. En fin de cursus, les compétences acquises et certifiées au niveau 5 seront plus élevées. Le taux d’échec à la certification du niveau 5 sera plus faible.

Actuellement,

Nous finalisons les documents intermédiaires qui nous permettront de réaliser les fiches d’évaluations et les catalogues de compétences. Nous ne manquerons pas de vous informer de la publication des premiers documents et bien entendu, de la communication et de l’information associées que nous développerons spécifiquement pour accompagner cette évolution majeure.

Commentaires fermés